Salle de presse

Communiqués de presse

« Produire localement, rayonner mondialement »

Une présentation de l’Académie pour discuter des opportunités et des défis de l’exportation des productions d’ici

Montréal, le 3 avril 2017 – L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision, en partenariat avec le Pôle médias HEC Montréal et en collaboration avec Technicolor, présentera la conférence « Produire localement, rayonner mondialement : bonne affaire ou utopie? » le jeudi 20 avril prochain au restaurant Le Cercle des HEC Montréal. Cette activité sera tenue dans le cadre de la série de conférences Regards sur l’industrie qui a pour but de dynamiser la réflexion et les échanges entre les membres de l’Académie sur les thèmes d’actualité propres à l’industrie audiovisuelle.

Autour d’une table ronde animée par Sylvain Lafrance du Pôle médias HEC, des producteurs de cinéma, de télévision et de numérique dont les contenus trouvent preneurs hors de nos frontières discuteront des opportunités et des défis de l’exportation de leurs productions à l’international. Les intervenants qui participeront à la rencontre comprennent entre autres Dominique Séguin, présidente de Trinica Entertainment, John Kuyk, président de CMJ Productions, Jesse Prupas, vice-président principal développement et distribution de Muse Entertainment, et Maude Morissette, conceptrice et productrice de La Dump.

Y seront discutés les « codes » et les « valeurs de production » favorisant le rayonnement international, les appuis nécessaires à obtenir pour exporter les projets, la décision de se lancer seul ou avec un distributeur, les façons de pénétrer différents marchés, et la notion identitaire de notre production dans un contexte d’exportation.

Cette activité s’adresse principalement aux producteurs et à tous ceux qui recherchent de nouveaux marchés et de nouveaux revenus pour leurs contenus.

Pour plus de détails sur la conférence « Produire localement, rayonner mondialement » ou pour réserver vos billets, rendez-vous sur le site Web de l’Académie.

L’Académie salue Janine Sutto, un pilier de l’industrie de la télévision et du cinéma d’ici

Montréal, le 28 mars 2017 – L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision tient aujourd’hui à honorer la mémoire d’une grande dame du cinéma et de la télévision d’ici, madame Janine Sutto.

« Cette interprète de talent a marqué de façon impérissable la scène culturelle québécoise », affirme Mario Cecchini, président de l’Académie au Québec. « On se souviendra à jamais de la passion qu’elle avait pour son métier, et de sa prodigieuse énergie mise au service de son art. »

En trois quarts de siècle, Janine Sutto a nourri l’imaginaire du public québécois. Grâce à ses rôles mémorables, elle aura obtenu des honneurs bien mérités, dont trois nominations aux prix Gémeaux au cours de sa fructueuse carrière. Janine Sutto a également reçu le Grand prix de l’Académie en 2000, prix remis pour récompenser la carrière exceptionnelle d’une personnalité de l’industrie de la télévision.

L’Académie souhaite transmettre ses plus sincères condoléances à tous les proches de madame Sutto.

L’Académie et FCTMN donneront la parole aux équipes d’Au secours de Béatrice, de Nelly et de Quart de vie pour discuter des processus créatifs et des défis à relever

Montréal, le 16 mars 2017 – L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision et Femmes du cinéma, de la télévision et des médias numériques (FCTMN) aborderont des questions fondamentales concernant l’idéation, la persuasion et les défis qui se rattachent au processus créatif en télévision, en cinéma et en médias numériques. Les professionnels des industries de l’écran sont conviés à la conférence « Création en fiction : Les défis des processus de création en télévision, en cinéma et en médias numériques » le mardi 28 mars prochain dès 8 h au Grand Salon du Hyatt Regency Montréal.

Pour permettre une vue d’ensemble, les équipes derrière trois projets audiovisuels bien distincts viendront discuter de leur expérience, de l’idéation à la production, ainsi que de leur démarche de création. Madame Louise Lantagne, vice-présidente, fiction et productrice exécutive chez Attraction Images, animera la discussion.

Pour la télévision, Francine Tougas (auteure), Sophie Lorain (productrice – Attraction Images), Marleen Beaulieu (productrice – Attraction Images) et Ginette Viens (vice-présidente, Marques et contenus, Québecor Contenu) viendront discuter de la série dramatique Au secours de Béatrice. Du côté du cinéma, Anne Émond (auteure et réalisatrice), Nicole Robert (productrice – Go Film) et Marie-France Godbout (directrice nationale longs métrages marché francophone – Téléfilm Canada) expliqueront les défis surmontés avec le long métrage Nelly. Pour les médias numériques, le processus créatif de la série Quart de vie sera expliqué par Kadidja Haïdara (auteure), Marie-Claude Blouin (réalisatrice et productrice – Passez Go), Vicky Bounadère (productrice – Passez Go) et Sophie Bégin (chef de contenu, nouvelles écritures et documentaires convergents – Radio-Canada).

Les intervenantes aborderont également leur façon de communiquer leur vision aux producteurs, aux financiers, aux diffuseurs et aux distributeurs, ainsi que les manières qu’ils emploient pour les convaincre de la pertinence de leur projet, car le risque se prend à plusieurs!

Pour plus de détails sur la conférence « Création en fiction : Les défis des processus de création en télévision, en cinéma et en médias numériques » ou pour réserver vos billets, rendez-vous sur le site Web de l’Académie.

L’excellence des artistes et des artisans du cinéma et de la télévision d’ici récompensée aux prix Écrans canadiens 2017

Montréal | Toronto, le 12 mars 2017 – Le Québec a rayonné à l’occasion du gala des prix Écrans canadiens 2017 (Canadian Screen Awards) diffusé ce dimanche en direct à CBC. Animée par Howie Mandel, cette grande soirée de télé organisée par l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision a permis de remettre 25 prix lors de l’Avant-gala et 17 prix pendant le gala télédiffusé. 

Les films québécois obtiennent 17 prix en Cinéma

Sur les 24 prix Écrans canadiens remis en Cinéma, 17 sont allés à des productions ou des candidats québécois. Le long métrage Juste la fin du monde, qui se démarquait avec ses neuf nominations en Cinéma, est l’œuvre s’étant le plus illustrée ce soir avec une récolte de six trophées. L’équipe est repartie avec les prix de la meilleure réalisation (Xavier Dolan), des meilleures images (André Turpin), des meilleurs maquillages (Maïna Militza, Denis Vidal), d’interprétation masculine dans un rôle de soutien (Vincent Cassel), de la meilleure adaptation (Xavier Dolan), et du meilleur film (Nancy Grant, Sylvain Corbeil, Xavier Dolan), catégorie dans laquelle il concourrait aux côtés des films Les mauvaises herbes, Avant les rues, Race, Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau, Hello Destroyer, Old Stone, Operation Avalanche, Searchers et Weirdos.

Le film Race s’est pour sa part distingué dans les catégories du meilleur son d’ensemble (Claude La Haye, Luc Boudrias, Pierre-Jules Audet, Patrick Rioux, Nicolas Dallaire), du meilleur montage sonore (Pierre-Jules Audet, Jérôme Décarie, Michelle Cloutier, Stan Sakell, Jean-François Sauvé, Mathieu Beaudin, François Senneville, Luc Raymond, Jean-Philippe St-Laurent), des meilleurs effets visuels (Martin Lipmann, Cynthia Mourou, Benoit Touchette, Jonathan Piché-Delorme, Frédéric Breault) et d’interprétation masculine dans un premier rôle (Stephan James). Two Lovers and a Bear a remporté le prix de la meilleure direction artistique (Emmanuel Fréchette) et du meilleur montage (Richard Comeau). Le documentaire I Am the Blues s’est illustré dans les catégories du meilleur long métrage documentaire Ted Rogers (Daniel Cross, Bob Moore, Mila Aung-Thwin, Bruce Cowley) et des meilleures images dans un long métrage documentaire (John Price). Le prix pour les meilleurs costumes est allé au film Nelly (Patricia McNeil), celui du meilleur court métrage dramatique a été remis à Mutants (Alexandre Dostie, Hany Ouichou, Gabrielle Tougas-Fréchette), et celui pour le meilleur court métrage d’animation à Blind Vaysha (Théodore Ushev, Marc Bertrand).

Finalement, Born to be Blue s’est vu remettre les prix pour la meilleure musique originale (Todor Kobakov, Steve London, David Braid) et la meilleure chanson originale (David Braid), Weirdos ceux du meilleur scénario (Daniel MacIvor) et de l’interprétation féminine dans un rôle de soutien (Molly Parker), et The Other Half celui de l’interprétation féminine dans un premier rôle (Tatiana Maslany). Le prix Écran canadien du meilleur montage dans un long métrage documentaire est allé à Giants of Africa (Dave De Carlo), et celui du meilleur court métrage documentaire à This River (Katherena Vermette, Erika MacPherson, Alicia Smith, David Christensen). 

L’excellence en télévision anglophone célébrée

Du côté des prix remis en Télévision, Orphan Black a pu récolter le prix de la meilleure série dramatique et celui pour l’interprétation de Tatiana Maslany. Catherine O’Hara a reçu un prix pour son interprétation dans la comédie Schitt’s Creek, Paul Sun-Hyung Lee pour son interprétation dans Kim’s Convenience et Adrian Holmes pour son rôle dans la version anglophone de 19-2. Letterkenny a reçu le prix de la meilleure comédie, The Tragically Hip – A National Celebration celui de la meilleure performance dans une émission ou série de variété ou de sketches, Guantanamo’s Child: Omar Khadr a reçu les honneurs dans la catégorie de la meilleure émission documentaire sociopolitique Donald Brittain, Scott Russel a reçu le prix du meilleur animateur dans une émission ou série de sports pour Rio 2016, et Norm Macdonald s’est vu remettre le prix du meilleur animateur d’une émission ou série de variété ou de téléréalité/compétition pour son animation du gala des prix Écrans canadiens 2016 (Canadian Screen Awards). 

Des Prix spéciaux pour honorer les productions, artistes et artisans des industries de l’écran

Plusieurs Prix spéciaux ont été décernés pendant la soirée. Christopher Plummer a reçu le Prix pour l’ensemble d’une carrière (Lifetime Achievement Award) des mains d’Atom Egoyan, Juste pour rire a été honoré du Prix Icône de l’Académie présenté par Dave Chappelle, et le Prix Earle Grey a été remis à Tantoo Cardinal. Le prix Écran d’or Cineplex pour un long métrage (Cineplex Golden Screen Award for Feature Film) a été remis au film Les 3 P’tits Cochons 2, Murdoch Mysteries a reçu le prix Écran d’or remis à une émission dramatique ou une comédie (Golden Screen Award for TV Drama or Comedy), et The Amazing Race Canada a reçu le prix Écran d’or remis à une téléréalité (Golden Screen Award for TV Reality Show). Johnny Ma a reçu le Prix pour le Meilleur premier long métrage, commandité par Téléfilm Canada (Best First Feature Award) pour son film Old Stone, et le Fan’s Choice Award a été remis à Natasha Negovanlis.

Retour sur les remises de prix de la Semaine du Canada à l’écran

Parmi les productions québécoises récompensées pendant la semaine, notons Nomads et I Love Potatoes qui ont respectivement remporté les prix de la meilleure expérience immersive (Félix Lajeunesse, Paul Raphaël, Stéphane Rituit, Jean-Pascal Beaudoin) et de la meilleure production interactive originale produite pour les médias numériques (Hugues Sweeney, Vali Fugulin, Ruben Farrus, Patrick Doyon). Jacob Tierney a gagné trois trophées pour Letterkenny : en réalisation, en textes et en meilleure comédie.

Pour tout savoir sur les finalistes et les lauréats de la Semaine du Canada à l’écran, rendez-vous sur le site Web des prix Écrans canadiens.

Pour participer à la discussion entourant les prix Écrans canadiens, utilisez le mot-clic #CdnScreenAwards.

Le gala des prix Écrans canadiens 2017 (Canadian Screen Awards) sera diffusé demain en direct à CBC dès 20 h

Montréal, le 11 mars 2017 – Le gala des prix Écrans canadiens 2017 (Canadian Screen Awards) animé par Howie Mandel sera diffusé en direct à CBC le dimanche 12 mars dès 20 h! Cette grande soirée est organisée par l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision

En tout, 17 prix seront remis en ondes, dont cinq en interprétation pour la télévision, un pour le documentaire, un pour la meilleure série dramatique, et un pour la meilleure comédie. Du côté des catégories en cinéma, les prix d’interprétation féminine et masculine dans un premier rôle seront remis, de même que le prix pour le meilleur scénario, pour la meilleure réalisation et pour le meilleur film. Des Prix spéciaux de l’Académie permettront de rendre hommage à Christopher Plummer (Prix pour l’ensemble d’une carrière | Lifetime Achievement Award), à Juste pour rire (Prix Icône de l’Académie | Academy Icon Award) et à Tantoo Cardinal (Prix Earle Grey | Earle Grey Award). Le récipiendaire du Fan’s Choice Award sera également dévoilé en direct. 

Rappelons que les deux films les plus cités au concours sont québécois. Le long métrage Juste la fin du monde de Xavier Dolan arrive en tête de lice en Cinéma avec neuf nominations, entre autres pour la meilleure réalisation (Xavier Dolan) et le meilleur film (Nancy Grant, Sylvain Corbeil, Xavier Dolan). Le long métrage Race se retrouve en nomination dans huit catégories, dont celles en interprétation masculine dans un premier rôle (Stephan James) et pour le meilleur film (Louis-Philippe Rochon, Dominique Séguin, Jean-Charles Lévy, Luc Dayan). Les films québécois Les mauvaises herbes (Luc Vandal, Lorraine Dufour), Avant les rues (Chloé Leriche) et Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau (Hany Ouichou) sont également en nomination dans la catégorie Meilleur film.

Pour découvrir les lauréats et les finalistes de la semaine, rendez-vous dans la section Finalistes et gagnants du site des prix Écrans canadiens.

Pour tout savoir sur la Semaine du Canada à l’écran, rendez-vous sur le site Web des prix Écrans canadiens.

Pour participer à la discussion entourant les prix Écrans canadiens, utilisez le mot-clic #CdnScreenAwards.

Howie Mandel vous donne rendez-vous ce dimanche pour le gala des prix Écrans canadiens (Canadian Screen Awards)

En direct à CBC | 12 mars, 20 h

Montréal, le 7 mars 2017 – Les festivités entourant le cinquième gala des prix Écrans canadiens (Canadian Screen Awards) sont lancées! Le gala de clôture, animé par Howie Mandel le dimanche 12 mars en direct à CBC dès 20 h,et les autres remises de prix organisées dans le cadre de la Semaine du Canada à l’écran (Canadian Screen Week) permettront de célébrer le meilleur du cinéma au pays, mais également les meilleures productions télévisuelles et numériques anglophones. En tout, 146 prix seront remis pendant la semaine aux artistes, artisans et producteurs d’ici s’étant distingués par leur talent et leur créativité.

Des Prix spéciaux pour récompenser des géants des industries de l’écran

À l’occasion du gala télédiffusé, Christopher Plummer recevra le prestigieux Prix pour l’ensemble d’une carrière, récompense remise cette année par le cinéaste acclamé Atom Egoyan. Le Prix Icône de l’Académie sera quant à lui décerné à Juste pour rire. L’humoriste Dave Chappelle viendra remettre la récompense à Gilbert Rozon et Bruce Hills pour l’ensemble du travail de l’organisation dans les industries de l’écran. L’actrice autochtone Tantoo Cardinal recevra le prix Earle Grey des mains de l’activiste, productrice, comédienne et ancienne députée Tina Keeper. Le Fan’s Choice Award sera pour sa part remis à la vedette de la télévision, du cinéma ou des médias numériques élue grande favorite du public canadien. Francesco Yates, la sensation musicale de l’heure, viendra faire une performance pendant la soirée.

Le Québec très bien représenté aux prix Écrans canadiens 2017

Cette année, on retrouve au moins un finaliste du Québec dans 20 productions dédiées à la télévision et aux médias numériques anglophones en nomination. De plus, 23 films québécois sont finalistes dans au moins une catégorie, dont 10 longs métrages de fiction.

Les deux films les plus cités au concours sont québécois. Le long métrage Juste la fin du monde de Xavier Dolan arrive en tête de lice avec neuf nominations, et le film Race se retrouve en nomination dans huit catégories. 

Parmi les dix longs métrages dans la catégorie Meilleur film, cinq sont des productions québécoises : Les mauvaises herbes (Luc Vandal, Lorraine Dufour), Avant les rues (Chloé Leriche), Juste la fin du monde (Nancy Grant, Sylvain Corbeil, Xavier Dolan), Race (Louis-Philippe Rochon, Dominique Séguin, Jean-Charles Lévy, Luc Dayan) et Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau (Hany Ouichou). Celles-ci se mesureront aux films Hello Destroyer, Old Stone, Operation Avalanche, Searchers et Weirdos.

Les vedettes d’ici défileront sur le tapis rouge de l’Académie

Parmi les vedettes qui fouleront le tapis rouge avant le gala, notons Eugene et Daniel Levy, Catherine O’Hara, Karine Vanasse, Tantoo Cardinal, Dave Chappelle, Gilbert Rozon, Bruce Hills, Christopher Plummer, Atom Egoyan, Rick Mercer, l’honorable Mélanie Joly, Nathalie Doummar, Tatiana Maslany, Wendy Crewson, Kim Coates et Jason Priestley, pour ne nommer que celles-là.

Pour voir les photos prises sur le tapis rouge des prix Écrans canadiens 2017 et pendant la soirée, rendez-vous sur la page Facebook des Canadian Screen Awards.

Des prix Écrans canadiens remis pendant toute la Semaine du Canada à l’écran

Précédant la grande soirée de télévision animée par Howie Mandel, quatre cérémonies seront tenues hors d’ondes : 

  • 7 mars - Gala honorant l’excellence des productions autres qu’en fiction
  • 8 mars - Gala honorant l’excellence des productions en fiction
  • 9 mars - Gala honorant l’excellence des productions numériques et immersives
  • 12 mars - Avant-galaqui permettra de remettre de nombreux prix en télévision et en cinéma, de même que le prix Écran d’or Cineplex pour un long métrage (Cineplex Golden Screen Award for Feature Film) décerné à la comédie québécoise Les 3 P’tits Cochons 2, et les deux prix Écrans d’or pour la télévision (Golden Screen Awards for TV Drama or Comedy/ for TV Reality Show).

L’Académie au Québec rend hommage aux finalistes d’ici

Pour lancer les festivités de la Semaine du Canada à l’écran, l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision au Québec a tenu hier une soirée en hommage aux finalistes d’ici à La Champagnerie. Les certificats officiels de mise en nomination ont été remis aux créateurs se retrouvant en nomination cette année. Pour voir les photos prises pendant la soirée, cliquez ici.

Pour tout savoir sur la Semaine du Canada à l’écran et les finalistes, rendez-vous sur le site Web des prix Écrans canadiens. 

Pour participer à la discussion entourant les prix Écrans canadiens, utilisez le mot-clic #CdnScreenAwards.

Les 3 P’tits Cochons 2 recevra le prix Écran d’or Cineplex 2016 pour un long métrage (Cineplex Golden Screen Award for Feature Film)

Montréal | Toronto, le 6 mars 2017 – L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision annonce aujourd’hui que le prix Écran d’or Cineplex 2016 pour un long métrage (Cineplex Golden Screen Award for Feature Film) sera remis à la comédie québécoise Les 3 P’tits Cochons 2, produite par Christian Larouche et réalisée par Jean-François Pouliot, qui a amassé 2 882 738 $ dans l’ensemble du pays. Il s’agit d’une deuxième récolte consécutive pour le réalisateur Jean-François Pouliot, qui avait également reçu ce prix l’an dernier. Le gala des prix Écrans canadiens (Canadian Screen Awards) sera diffusé en direct à CBC depuis le Sony Centre for the Performing Arts le dimanche 12 mars 2017 à 20 h. 

« Jean-François Pouliot connaît le secret pour créer des succès au box-office! » affirme le président de l’Académie, Martin Katz. « Nous offrons nos sincères félicitations à Jean-François et au distributeur canadien du long métrage, Les Films Christal, pour le succès de ce film. » 

« Pour l’Académie, souligner le rayonnement de ce film au plan national est un devoir et un véritable honneur », révèle Mario Cecchini, le président de l’Académie au Québec. « Au nom des membres de l’Académie, j’aimerais saluer le travail de toute l’équipe d’artistes, artisans, producteurs et distributeurs derrière ce film pour ce succès cinématographique incroyable. »  

Après avoir remporté le prix de la Bobine d’or (Golden Reel Award) aux prix Génie en 2007, le film Les 3 P’tits Cochons 2 présente le retour au grand écran des frères Rémi (Paul Doucet), Mathieu (Patrice Robitaille) et Christian (Guillaume Lemay-Thivierge), toujours esclaves de leur libido débridée, neuf ans après le film original. En dépit de leurs modes de vie bien différents, les trois frères tentent de s’entraider afin de former la famille unie que leur mère espérait.

Les 3 P’tits Cochons 2 est distribué par Les Films Christal.

Depuis 1976, l’Académie remet annuellement le prix Écran d’or Cineplex pour un long métrage (anciennement appelé le prix de la Bobine d’or Cineplex) au film canadien qui encaisse les meilleures recettes au guichet sur le plan national au cours de l’année. Les films La Guerre des Tuques 3D, réalisé par Jean-François Pouliot, et Pompeii, réalisé par Paul W.S. Anderson, ont reçu ce prix dans le passé.

De nouveaux présentateurs des prix Écrans canadiens 2017 sont dévoilés

L’honorable Mélanie Joly, Yannick Bisson, Jared Keeso, Hélène Joy, Adrian Holmes, Karine Vanasse, Penny Oleksiak et bien d’autres s’ajoutent au groupe

Montréal | Toronto, le 2 mars 2017 – L’ultime groupe de présentateurs vedettes des prix Écrans canadiens a aujourd’hui été annoncé par l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision. Le gala sera animé cette année par la personnalité de la télévision, humoriste et acteur récompensé aux Emmy Awards Howie Mandel au Sony Centre for the Performing Arts de Toronto et sera diffusé en direct à CBC le dimanche 12 mars 2017 à 20 h.

Les présentateurs qui monteront sur scène lors du gala des prix Écrans canadiens diffusé en direct comprennent (en ordre alphabétique) : Adrian Holmes (19-2), Hélène Joy (Murdoch Mysteries), Jared Keeso (Letterkenny, 19-2), Jason Priestley (Private Eyes), Karine Vanasse (Cardinal), Lyriq Bent (Mary Kills People, The Book of Negroes), Nathan Dales (Letterkenny), la médaillée olympique Penny Oleksiak, Sangita Patel (Home to Win, ET Canada), Steph Song (Blood and Water), Tracey Deer (Mohawk Girls), Trey Anthony (‘Da Kink in My Hair) et Yannick Bisson (Murdoch Mysteries). L’honorable Mélanie Joly, la ministre du Patrimoine canadien, viendra également présenter un prix.

De plus, l’activiste, productrice, comédienne et ancienne députée à la Chambre des communes Tina Keeper présentera le Prix Earle Grey à Tantoo Cardinal.

Ces présentateurs s’ajoutent à ceux annoncés précédemment : Arisa Cox (Big Brother Canada), Catherine O'Hara (Schitt’s Creek), Catherine Reitman (Workin' Moms), Daniel Levy (Schitt’s Creek), Eugene Levy (Schitt’s Creek), Jean Yoon (Kim’s Convenience), Kim Coates (Goon: Last of the Enforcers, Bad Blood), Paul Sun-Hyung Lee (Kim’s Convenience), Rick Mercer (Rick Mercer Report), l’humoriste Seán Cullen, Stephan James (Race), Tatiana Maslany (Orphan Black, The Other Half) et Wendy Crewson (Room, Saving Hope). Le cinéaste acclamé Atom Egoyan remettra le Prix pour l’ensemble d’une carrière à Christopher Plummer et l’humoriste de renom Dave Chappelle présentera le Prix Icône à Juste pour rire.

Le public pourra voir ces vedettes – et bien d’autres! – au gala des prix Écrans canadiens 2017 diffusé à CBC le 12 mars 2017 à 20 h. Pour une liste complète des finalistes aux prix Écrans canadiens, visitez acct.ca/prixecranscanadiens.

Cliquez ici pour voir les photos.

Juste pour rire honoré du prix Icône de l’Académie

L’humoriste de renom Dave Chappelle présentera ce prix prestigieux en direct à CBC le 12 mars

Montréal | Toronto, le 28 février 2017Juste pour rire, l’une des marques d’humour les plus acclamées au monde, recevra cette année le prestigieux prix Icône, tel qu’annoncé aujourd’hui par l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision. Le prix sera présenté par une autre icône de la comédie, l’humoriste Dave Chappelle, le dimanche 12 mars à l’occasion du gala des prix Écrans canadiens diffusé à 20 h en direct à CBC depuis le Sony Centre for the Performing Arts. 

« Après plus de 30 ans de travail exceptionnel, Juste pour rire est l’une des plus grandes marques d’humour au monde, solidement établie comme la pépinière de l’humour canadien. Sa contribution au petit écran est extraordinaire : elle a su amener certains des meilleurs humoristes du monde dans les foyers des Canadiens grâce à leurs productions télévisuelles », affirme le président de l’Académie, Martin Katz. « Dave Chappelle est l’une des voix les plus influentes de l’humour, et nul n’est mieux placé que lui pour remettre ce prix à Juste pour rire. »

« Récompenser une entreprise de chez nous qui permet à des dizaines de créateurs d’ici de s’illustrer sur le territoire québécois, canadien et international nous remplit de fierté », révèle Mario Cecchini, président de l’Académie au Québec. « Juste pour rire est non seulement une marque solide qui perdure dans le temps : elle valorise également le talent d’ici comme peu réussissent à le faire. Nous sommes heureux de lui rendre hommage cette année dans le cadre des prix Écrans canadiens. » 

Fondé en 1983 à Montréal, Juste pour rire a lancé la carrière de certains des plus grands noms de la comédie, notamment Russell Peters, Jimmy Fallon, Kevin Hart, Louis CK et Dave Chappelle lui-même. Au fil du temps, le festival a ajouté des événements à Vancouver, à Toronto, à Sydney et à Londres. Le festival Juste pour rire de Montréal est l’événement d’humour le plus prestigieux au monde, accueillant plus de 300 artistes par année, avec une moyenne de 1,7 million de visiteurs à Montréal chaque été.

Étant l’un des principaux producteurs d’humour à la télévision, avec plus de 1 000 heures d’émission de stand-up, de fictions et de variétés, en plus de sa franchise à succès Les Gags, Juste pour rire diffuse ses spéciales et ses séries dans plus de 130 pays, sur tous les réseaux d’importance au Canada et aux États-Unis, et chez les diffuseurs internationaux comprenant CBC, Comedy, HBO, the CW, Showtime, Fox, BBC Channel 4 et ABC, pour ne nommer que ceux-là.

Réel pionner et bon ami de Juste pour rire, l’humoriste Dave Chappelle, remettra le prix Icône au fondateur de Juste pour rire, Gilbert Rozon, et au directeur de l’exploitation, Bruce Hills. La relation de Chappelle avec le festival remonte à 1992, alors qu’il y faisait sa première performance, lançant du coup son extraordinaire carrière.

Ayant commencé sa carrière de stand-up à 18 ans, Chappelle est aujourd’hui l’un des humoristes les plus vénérés et ayant le plus de succès au monde. Le populaire et novateur Chappelle’s Show sur Comedy Central, une série d’humour à sketchs créée par Chappelle et le mettant en vedette, est devenue un succès incontesté au début des années 2000, valant à l’artiste deux nominations aux Emmy Awards. Il a récemment conclu un accord sans précédent avec Netflix pour trois nouvelles spéciales d’humour.

Remis par le conseil d’administration de l’Académie, le prix Icône souligne les réalisations importantes dans les industries canadiennes de l’écran.

L’Académie annonce les finalistes des prix Écrans d’or, célébrant les émissions de télévision les plus regardées au Canada

Montréal | Toronto, le 23 février 2017 – L’Académie canadienne du cinéma et de la télévision dévoile les finalistes pour les prix Écrans d’or remis à une émission dramatique ou une comédie parmi les plus regardées au Canada, et remis à la téléréalité la plus populaire au pays.

Le prix Écran d’or remis à une émission dramatique ou une comédie et le prix Écran d’or remis à une téléréalité, deux Prix spéciaux de l’Académie, seront présentés lors du gala des prix Écrans canadiens le dimanche 12 mars 2017 à 20 h en direct à CBC depuis le Sony Centre for the Performing Arts de Toronto.

« La programmation canadienne du petit écran est plus divertissante, innovatrice et audacieuse que jamais », affirme la chef de la direction de l’Académie, Beth Janson. « Le public a parlé, et nous sommes fiers de pouvoir annoncer officiellement quelles sont les émissions canadiennes les plus populaires. »

Voici la liste les cinq émissions en lice dans chaque catégorie pour l’année de diffusion 2015-2016, basée sur des données fournies par Numeris.*

Finalistes pour le prix Écran d’or remis à une émission dramatique ou une comédie

En ordre alphabétique :

HEARTLAND | CBC (CBC) (Seven24 Films)

La saison 9 de Heartland expose le clan Bartlett-Fleming alors que chaque membre de la famille entame un nouveau chapitre, laissant derrière les épreuves et les blessures du passé. Avec les collines idylliques de l’Alberta comme toile de fond, cette famille tissée serrée sait que tous les défis peuvent être relevés et chaque difficulté peut être surpassée tant et aussi longtemps qu’ils restent unis. 

MOTIVE | CTV (Bell Media) (Motive Productions IV Inc.)

Mettant en vedette Kristin Lehman, Louis Ferreira, Brendan Penny et Lauren Holly, la quatrième et dernière saison de Motive mène l’histoire de la dynamique équipe des homicides à une conclusion puissante, alors qu’on continue d’explorer ce qui motive les meurtriers à commettre leurs crimes. Cette saison présente les choix déterminants auxquels chaque membre de l’équipe doit faire face quant à son avenir, ce qui les pousse à choisir ce qu’ils laisseront en héritage.

MURDOCH MYSTERIES | CBC (CBC) (Shaftesbury)

Plongé à Toronto à l’aube du 20e siècle à l’ère de l’invention, Murdoch Mysteries est un drame d’une heure ayant Detective William Murdoch (Yannick Bisson) comme point central, un détective méthodique et branché qui résout des meurtres horribles grâce à des techniques légales innovantes. 

PRIVATE EYES | Global (Corus Entertainment) (Entertainment One)

Mettant en vedette Jason Priestley et Cindy Sampson, Private Eyes est un drame fascinant où l’on suit deux personnages forts et compétitifs qui enquêtent sur d’importants dossiers d’intérêt, les amenant dans des univers variés qui mettent à l’épreuve leur nouvelle association. 

SAVING HOPE | CTV (Bell Media) (Entertainment One and ICF Films)

Onze mois après la finale explosive de la troisième saison, Saving Hope revient avec sa saison 4 où l’on suit Dr Alex Reid à son retour de congé de maternité alors qu’elle est confrontée à de nouveaux défis et changements. La finale spéciale de deux heures présente Dr Charlie Harris alors qu’il subit une opération chirurgicale pour retirer une tumeur agressive au cerveau. Il est confronté à la vengeance d’un ancien patient armé aux Fellowship Awards de l’hôpital Hope Zion, laissant le destin d’Alex et de Charlie en suspens. Erica Durance et Michael Shanks y sont en vedette.

Finalistes pour le prix Écran d’or remis à une téléréalité

En ordre alphabétique :

THE AMAZING RACE CANADA | CTV (Bell Media) (Insight Production Company Ltd.)

Animée par Jon Montgomery, médaillé d’or olympique et récipiendaire d’un prix Écran canadien, la saison 4 de The Amazing Race Canada présente dix équipes, chacune formée de deux Canadiens ayant une relation préexistante, dans la plus grande course jamais vue au pays. Les concurrents traversent le Canada pour relever une panoplie de défis et vivre des aventures. Le couple formé de Steph et Kristen franchit le fil d’arrivée en premier, ce qui leur permet de repartir avec le grand prix. 

BIG BROTHER CANADA | GLOBAL (Corus Entertainment) (Insight Production Company Ltd.)

L’ultime expérience sociale permet à un groupe d’étrangers de vivre ensemble dans une maison où sont captés chacun de leurs gestes par des douzaines de caméras et de micros, 24 h par jour. Chaque semaine, ils s’affrontent dans des défis et passent au vote pour exclure un à un leurs adversaires du jeu. Lorsque la finale arrive, les sept derniers participants évincés forment un « jury » qui devra choisir qui des deux finalistes remportera le grand prix.

CANADA’S WORST DRIVER | DISCOVERY CHANNEL (Bell Media)(Proper Television Inc.)

Le pilier de Discovery Channel Andrew Younghusband est de retour à l’animation de cette série canadienne hilarante et éducative qui suit huit automobilistes, chacun nommé par un ami ou un membre de sa famille, qui tentent de prouver qu’ils ont les compétences nécessaires pour réussir leur réadaptation et ainsi échapper au malheureux titre du « Pire conducteur au Canada » (« Canada’s Wost Driver »).

DRAGONS’ DEN | CBC (CBC)

Dragons’ Den présente cinq multimillionnaires qui ont l’expertise et le savoir-faire pour transformer de bonnes idées en fortunes incroyables. Chaque semaine, des entrepreneurs ont l’occasion d’une vie de faire valoir leurs idées d’affaires aux financiers qui ont l’argent et l’expérience nécessaires pour transformer leur compagnie en succès entrepreneurial.

MASTERCHEF CANADA | CTV (Bell Media) (Proper Television)

MasterChef Canada présente les juges appréciés Michael Bonacini (empire de la restauration O&B), Alvin Leung (Bo Innovation à Hong Kong) et Claudio Aprile (restaurants Origin), qui guident un groupe de cuisiniers amateurs à travers une série de défis de haute voltige pour courir la chance de remporter 100 000 $ et le titre du prochain MasterChef canadien.

* Estimations d’auditoire fournies par Numeris à partir d’une liste des émissions de télévision les plus regardées au Canada (séries, séries limitées et films télévisés) fournie par l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision et ses partenaires diffuseurs. Analyse basée sur l’auditoire canadien 2+, auditoire moyen par minute pour la période allant du 1er septembre 2015 au 30 août 2016, émissions originales (en direct plus sept jours) avec 50 % ou plus des émissions diffusées pendant la saison télévisuelle 2015-2016.