Programme spécial

Bourses de l'Académie pour la relève

Rencontrez les récipiendaires de l'édition 2021

Le programme de Bourses de l'Académie pour la relève permet à des créateurs.trices émergents.es qui ont terminé ou qui sont en voie de terminer une formation en cinéma, en télévision ou en médias numériques d’effectuer un stage rémunéré de 10 semaines au sein d’une entreprise ou d’une production audiovisuelle. Le programme offre à des créateurs.trices de la relève de vivre une première expérience sur le marché du travail en collaborant avec des professionnel.le.s de l’industrie

Afin de favoriser une diversité de talents émergeants au sein de l’industrie audiovisuelle au Québec, le programme de Bourses de l’Académie pour la relève remet huit (8) bourses d’une valeur de 6 000 $ grâce au soutien de ses précieux partenaires. 

Rafaël Beauchamp

Originaire de la ville de Québec, Rafaël quitte sa ville natale pour poursuivre ses études en cinéma à l'UQAM. Son premier court-métrage, La Crise, remporte plusieurs prix à l'international, alors que son film de fin d'études, Au-delà du vide, distribué professionnellement par SPIRA, commence sa tournée en festival. À peine sorti de l'école, son scénario Les battues remporte le grand prix Cours écrire ton court, lui offrant la chance de réaliser son premier court-métrage subventionné par la SODEC, et son projet de websérie Harmonie devient finaliste du programme Créateurs en Série de TV5. Passionné par le cinéma et l'art de raconter des histoires, il continue à approfondir ses connaissances en tant que scénariste et réalisateur.

 

Olivier Côté

Olivier Côté est tombé en amour avec l’audiovisuel à un jeune âge en filmant ses amis faire du skate et du ski. Cet amour pour la vidéo a rapidement évolué en une passion pour le cinéma, lorsqu’il a commencé à raconter des histoires avec le savoir-faire qu’il a acquis. C’est pourtant assez tard, après un an et demi de cégep en science, qu’Olivier a réalisé que sa passion était trop forte pour ne pas essayer d’en faire sa carrière. Il a donc changé de programme pour se diriger par la suite à l’UQAM en cinéma, où il a réalisé trois films de fiction. En parallèle, hors du contexte académique, il a réalisé plusieurs vidéoclips et vidéos publicitaires. Le film de fin d’étude d’Olivier, l’Abat, circule présentement en festival. Il a été sélectionné entre autres au Festival du Nouveau Cinéma et au Zlín Festival en République Czech. De plus, il a été récompensé dans plusieurs festivals étudiants à l’international. M. Côté est maintenant à l’écriture d’un prochain court-métrage de fiction ainsi que d’un court métrage documentaire.

 

Laura Kamugisha

Laura Kamugisha est une cinéaste d'origine rwandaise basée à Montréal. Ses films explorent les notions d'identité culturelle, de souvenirs et des bagages intergénérationnels tout cela à travers une poésie visuelle. Elle est bachelière en Film Production de l’Université Concordia et décrirait ses projets - et elle-même, comme sensibles, têtus et intuitifs. Elle a notamment réalisé Mitochondrial (2019) et Trait d’Union (2020), qui ont été présentées dans divers festivals au Québec et à l’international dont au Festival du Nouveau Cinéma, aux RIDM et à Arica Nativa Film Festival. 

 

Sandrine Maltais

Sandrine Maltais est diplômée en Film Production du Mel Hoppenheim School of Cinema de l'Université Concordia. Originaire du Saguenay-Lac-St-Jean et maintenant basée à Montréal, elle se spécialise en réalisation et en direction de la photographie. ​Surex, ​son film de fin d'étude, a été nommé au RVQC et à Wicked Queer Boston. Elle est également récipiendaire de la bourse Jean-François Bourassa pour la meilleure direction de la photographie pour le court-métrage Une mêlée à trois.

Carol Nguyen

Carol Nguyen est une cinéaste vietnamo-canadienne de 23 ans, établie à Montréal. Ses films explorent souvent les thèmes de l’identité culturelle, de la famille et de la mémoire. Son film le plus récent, No Crying at the Dinner Table, a été présenté en première au Festival international du film de Toronto et en première internationale dans le cadre d’IDFA 2019 où elle était également invitée à titre de conférencière d’ouverture. En 2020, son court métrage No Crying a reçu le prix du jury pour court métrage documentaire à SXSW. Carol est finissante du programme Sundance en 2018, boursière Adobe Creativity et ambassadrice de la campagne Share Her Journey du TIFF où elle s’efforce d’inspirer des femmes et des voix diverses par l’entremise de ses récits et de son expérience au sein de l’industrie du cinéma. Carol travaille actuellement à la production d’un court métrage d’animation et de son premier long métrage documentaire.

 

Gio Olmos

Gio Olmos a gradué du programme de production cinématographique de l'Université Concordia en 2018. Iel a réalisé le film Silvia dans les vagues (2017) qui a été programmé par Vimeo Staff Picks, et Dulce Hogar (2018) qui a remporté le prix du meilleur réalisateur étranger du BFI Futur Film Festival. Depuis plusieurs années, Gio est assistant à la programmation du Festival du film afro queer de Montréal, Massimadi. En 2020, son scénario de fiction Windowpane a été récompensé avec le prix de la Writers Guild of Canada au concours Cours Écrire ton court. Gio se nourrit de littérature de réalisme magique, de cinéma fantastique et de l'imaginaire queer.

 

Virgile Ratelle

Après ses débuts comme vidéaste de surf sur la côte atlantique, Virgile Ratelle se lance dans le cinéma de fiction en 2018 avec son premier court métrage Dog Breath (RVQC 2019). Il s'engage par la suite dans le programme de cinéma à l'UQÀM et présente Lost Dans l'Paradise, un court métrage documentaire, comme son film de graduation.

 

Merci à nos précieux partenaires!